Propreté urbaine

Sur les chaussées, les trottoirs, les murs, dans les espaces verts,… chaque jour, les services municipaux interviennent pour maintenir un cadre de vie propre et agréable. Pour le village, la propreté est une préoccupation constante que chaque biévrois doit partager. Elle est un élément important de la qualité de vie et tient une place essentielle dans l’image que la village projette auprès des usagers et des visiteurs de passage.

Mégots

Quelques minutes suffiront à la pluie pour l’emporter dans les canalisations d’eaux pluviales qui rejoignent directement la Bièvre ! Il relâchera ses produits chimiques dans l’eau et le sol, sans pouvoir être capté par les grilles anti-déchets car il est trop petit. Il finira sa course dans la Seine puis dans la mer, après avoir pollué 500 litres d’eau au
cours de son périple.
Pour lutter contre ce fléau, la Commune lance une campagne de sensibilisation auprès des commerçants pour que les fumeurs puissent jeter leurs mégots dans des cendriers extérieurs. Vous pouvez y contribuer en évitant de jeter vos mégots dans la rue, ou en partageant avec vos proches fumeurs ce principe très simple de civilité : à Bièvres ou ailleurs, on ne jette plus ses mégots par terre. L’opération ZÉRO MÉGOT, on a tous à y gagner !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Graffitis et tags

Bièvres n’est pas épargnée. C’est maintenant un délit inscrit dans le code pénal dans les articles 322-1 et suivants.
Pour maintenir la propreté urbaine et empêcher leur prolifération, il faut les enlever systématiquement et au plus vite. La mairie prend en charge gratuitement le nettoyage des murs privés visibles de la voie publique.
Conseil : des revêtements spéciaux anti-tags existent pour protéger les murs extérieurs.
Renseignez-vous auprès des services techniques au 01 69 35 39 15.

Dépôt sauvage

Les dépôts sauvages d’ordures (canettes, mégots, emballages, restauration rapide, paquets de cigarettes, etc.) ou détritus de quelque nature que ce soit sur la voie publique ou en tout autre lieu, ainsi que l’abandon sur la voie publique des déchets encombrants en dehors des collectes prévues, sont interdits. Ils sont verbalisables d’une amende de 68€ suivant le code pénal.

 

 

Déchets / dépôts sauvages

125 tonnes de déchets sauvages sont collectés chaque année par l’Agglo auxquels s’ajoutent 2 375 tonnes par les 19 communes. L’occasion de rappeler également que les coûts de nettoyage sont supportés par les impôts des habitants ! D’autres actions qui découlent de ces incivilités alourdissent la facture : la réhabilitation ou encore la surveillance des sites touchés.

Dégradation du paysage, pollution des sols et des eaux, dangers sanitaires, les dépôts sauvages, en plus d’être illégaux, entrainent de nombreuses nuisances. Tous les déchets déposés en dehors des lieux et/ou des temps de collecte dédiés sont dits « sauvages ». Déposer un sac poubelle à côté d’un point d’apport volontaire (PAV) pour le verre, ou mettre aux encombrants un réfrigérateur constituent également des dépôts sauvages. En effet, les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) doivent être rapportés en déchèteries ou aux permanences du samedi car ils contiennent des substances nocives et ne doivent pas être déposés sur la voie publique.

La déchèterie intercommunale de Bois d’Arcy est accessible gratuitement pour tous les habitants l’Agglo. Et pour savoir où et quand déposer ses déchets, consultez le guide du tri ! Plus d’infos sur : www.versaillesgrandparc.fr

 

       

Partager cette page sur :