C’est en laissant faire la nature que se développent une flore et une faune locales plus diversifiées. Vous serez surpris de constater la présence de nouvelles fleurs qui n’ont rien à envier à celles que l’on achète communément.
Pour l’entretien de votre jardin, n’utilisez plus de pesticides et d’engrais chimiques. Ces substances ne sont pas anodines et peuvent se révéler dangereuses pour l’utilisateur, polluer les sols et les eaux.

Ils ne sont pas indispensables.
– Pour la fertilisation des potagers et jardins d’agrément, préférez des produits d’origine naturelle comme le fumier, le compost …
– Le paillage limite la pousse des mauvaises herbes et conserve l’humidité autour de vos plantations.
– Des associations de plantes repoussent les insectes indésirables, et certains insectes prédateurs (comme les coccinelles qui dévorent jusqu’à 100 pucerons par jour) sont de bons auxiliaires pour les jardiniers …

Les espaces publics biévrois sont entretenus sans pesticides et sans engrais chimiques.
La Commune met en place progressivement  la gestion différenciée des espaces verts. Ce mode de gestion est plus respectueux de l’environnement, écologique, en alternative à la gestion horticole intensive et qui s’adapte à l’usage des lieux. Cela permet d’allier l’agrément à la protection de l’environnement et de la biodiversité.

+ d’info sur www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/jardiner-autrement/jardiner-pesticide

ADHÉRER A LA CHARTE DES JARDINS NATURELS SENSIBLES

Nous encourageons donc toutes les initiatives individuelles pour la biodiversité : chacun est invité à signer  la charte d’engagement des particuliers pour les jardins ou balcons via l’opération « jardin naturel sensible » menée par le Conseil départemental : www.essonne.fr/cadre-de-vie-environnement/patrimoine-naturel/formulaire-jardins-naturels-sensibles-particuliers/

Partager cette page sur :